AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VENEZ PAPOTER SUR LA CHATBOX. | NOUVEAU DESIGN AVEC CHANYEOL & BAEKHYUN.

Partagez | 
 

 amnesia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wanbyeog ∞ see, i'm in love.
avatar

Han Damon
wanbyeog ∞ see, i'm in love.

Messages postés : 22
Sur LAFS depuis le : 05/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: amnesia.   Jeu 6 Déc - 3:52

tenue, sans la serviette, le collier et le beau bracelet au bras. et oui, avec la tuque de nowel.

Encore heureux, ses parents avaient conservé son précieux sapin de Noël et il avait pu aller le récupérer dans l'optique d'en décorer son appartement pendant l'absence de son petit ami. Damon aurait préféré l'attendre, mais il craignait trop qu'un truc soit fait de travers. Sa superficialité se reflétait même jusqu'à son sapin, malheureusement. Puis, de toute manière, ça lui permettrait de s'occuper l'esprit pendant quelque temps. Han ouvrit la boîte renfermant le sapin artificiel pour voir Ava s'empresser de venir y bondir et le forçant donc à aller prendre la jeune chatte pour la déposer sur le divan pour enfin libérer l'arbre artificiel. Le sapin trouva sa place dans le coin du salon autour duquel Dam ouvrit les quelques boîtes de décorations pour en débuter la décoration. Or, à peine avait-il commencé à défaire les multiples nœuds que des lutins invisibles s'étaient amusés à faire avec ses lumières, qu'il se dirigea vers son radio pour y glisser un cd de Noël. C'était bien le seul moment de l'année où il était autorisé d'écouter ce genre de chanson ; autant faire en sorte que le cd soit rentable. Donc, première étape pour décorer un sapin adéquatement : débuter avec les lumières. Damon termina d'abord de les démêler tout en devant repousser Ava qui prenait la situation pour un jeu de chasse avant d'enfin pouvoir les passer autour du dis-sapin, tout en prenant garde aux deux autres félins qui venaient de retrouver leur cœur de chaton. Décidément, niveau compagnie, il était plutôt bien servi pour quelqu'un qui se croyait tout seul.

Vint ensuite le tour des rubans dorés et des autres décorations à la taille frappante. Tout en accrochant une des boucles rouges, Damon soupira alors que la chanson All I Want For Christmas Is You se lançait. Il espérait vraiment de tout son être qu'ils pourraient passer Noël ensemble, sinon ce serait un tant soit peu démoralisant. Naturellement, le risque ne venait pas de lui, mais plutôt de l'être d'un mètre soixante-dix qui partageait sa vie. Le sino-américain accrocha une dernière boule à une branche avant de se reculer de quelques pas pour admirer le résultat puis de se rapprocher pour apporter quelques modifications sur l'emplacement de diverses décorations. Il ne serait pas lui-même s'il tolérait une imperfection sur un sapin décoré de ses propres mains. Après une vingtaine de minutes de plus à vérifier le résultat et changer un peu tout ce qui se trouvait en place, il put enfin refermer les boîtes pour aller les ranger dans le fond de la chambre d'amis – qui ne servait strictement à rien puisqu'il était assez rare que Damon invite son entourage à passer la nuit chez lui. Le blond profita de quelques secondes de calme avant de presque se faire renverser par Shane qui avait décidé de prendre Sandy pour une proie. Afin de sauver la pauvre furette, Damon s'empressa de récupérer Shane pour lui faire les gros yeux, mais ça ne servit strictement à rien puisque la masse de poils blanche se débattit tel un diable pour retrouver sa liberté et poursuivre sa chasse contre la pauvre bête qui l'avait certainement cherché, après tout. Shane approchait les onze ans, courir pour un rien ne faisait plus vraiment partie de ses habitudes de vie.

Laissant jouer le cd en boucle, Damon gagna la cuisine pour se préparer un café et à peine eut-il ouvert le couvercle du pot que Sandy trouva le moyen de grimper sur le comptoir en belle furie et il réussit à éloigner le pot juste avant qu'elle ne s'enfonce le museau dans les grains moulus. « Sandy ! Non. Je te l'ai déjà dit ; c'est mauvais pour ta santé. » Bien sûr, elle ignora complètement son avertissement et le regarda en poussant un bruit qui ne ressemblait strictement à rien en trépignant sur place. « Et aussi... » D'une main, Dam saisit Sandy pour la déposer sur le carrelage de la cuisine. « Par terre les animaux. » Ainsi donc, le sino-américain parvint à lancer le cycle de la cafetière pour reposer son regard sur la furette qui n'avait pas bougé de l'endroit où il l'avait déposée. Toc toc. Damon haussa un sourcil en regardant l'heure. Un peu tard pour recevoir de la visite, mais ça ne l'empêcha pas d'aller ouvrir la porte d'entrée pour écarquiller les yeux en apercevant qui se tenait de l'autre côté.


Revenir en haut Aller en bas
admin ∞ sweet & fabulous.
avatar

Rhee Joshua
admin ∞ sweet & fabulous.

Messages postés : 30
Sur LAFS depuis le : 05/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: amnesia.   Jeu 6 Déc - 10:20

tenue du fatass, parce que je le vaux bien.

J'y pensais trop, et cela commençait à sérieusement devenir une obsession pour moi. Ce nom résonnait sans cesse dans ma boite crânienne, et ce n'était pas n'importe quel nom. C'était celui de Han Damon, ce garçon dont j'avais presque tout oublié. Oui, je ne me souvenais plus de la plupart de nos moments passés ensemble, je ne savais même plus vous dire qui il était, comment il était... Tout ce que je savais, c'est qu'il s'appelait Damon et qu'il était mon petit-ami - même si dire qu'il est plutôt mon ex, maintenant, ce que vous voulez tant que c'est approprié. Je l'avais cherché, même si je n'eut pas à faire grand chose. Bien sûr, j'avais toujours son numéro et la seule fois où je l'avais appelé - au tout début de mon hospitalisation, je ne savais plus dans quel monde je vivais, et j'avais retrouvé un répertoire intact : pour me souvenir de tout le monde, j'avais tenté d'appeler chaque personne une par une pour expliquer et leurs demander qui ils étaient sans avoir la conviction qu'ils ne me mentiraient pas... Mais, ce Damon, il n'avait pas daigné répondre. Pourquoi ? Je ne le savais pas, et longuement, cela m'avais travaillé. Nous étions proches, c'était mon petit ami... Il avait l'habitude de passer sa main dans mes cheveux et de me souffler des mots doux à l'oreille... C'est tout ce que je savais. C'était tout. Rien que ça, oui.

J'étais sans doute pitoyable. Qu'allais-je pouvoir lui dire ? Comment est-ce que je devrais agir face à ce visage dont j'avais encore pratiquement oublié chaque traits ?Devant cette personne qui m'étais si éloignée et pourtant si familière en même temps ? Trop de questions se bousculaient dans ma tête... Ma petite enquête m'avait finalement menée devant un appartement, je ne savais pas s'il était là où non, je ne savait pas ce qu'il était ni même ce qu'il pouvait être devenu. Accepterait-il de me recevoir, de me parler, de m'expliquer, de m'aider ? Le temps avait passé, je ne pouvait certainement plus m’immiscer dans sa vie comme je le souhaitais. Mais pourtant, j'étais là, figé devant la grande porte blanche. J'entendais vaguement un air de musique de Noël, mais c'était comme si j'avais un blocage. Devrais-je faire demi-tour ? Ne jamais revenir et tenter de l'oublier sans même me souvenir de lui ? Non, Joshua... Tu ne dois pas faire ça, va donc lui parler, espèce d'idiot. Une de mes nombreuses tentatives pour me persuader moi-même et me pousser à agir. Finalement, je tapais deux fois contre la porte. Un bruit qui résonnait dans mon crâne. Il était tard, il faisait si froid... La porte s'ouvrait lentement et là, mon regard se relevait longuement, regardant tout d'abord deux pieds, puis deux jambes, deux cuisses - note myeon : haha. pardon, ça je devais forcément le placer quelque part. - puis lentement un torse et une tête. Sa tête, à lui. Mes lèvres s'étaient entre-ouvertes, tout défilait dans ma tête, si vite que je n'avais même pas le temps de comprendre la signification de chacune d'entre elle...

Sans que je ne puisse expliquer pourquoi, une larme coulait lentement sur ma joue. Si lentement que c'était un peu comme si elle était une fourmi qui tentait de réaliser l'exploit de monter au sommet de l'Himalaya. Ma paume vient se plaquer sur ma bouche, je me sentais soudainement mal à l'aise, mais surtout profondément désolé. Tout ce que je voyais, tout ce qui défilais. C'était quelque chose du genre l'amour avec un grand A ? Tout semblait si parfait... Et je l'avais oublié. Comme ça, aussi simplement que de le dire. Même si je n'avais rien voulu, c'était de ma faute et il avait dût tellement souffrir. « D-Damon... Je... Je suis désolé. » J'arrivais comme ça de nulle part, et rien que de le voir, cela me mettait dans un état pareil ? Je ne pensais pas jusqu'à aujourd'hui pouvoir ressentir ce genre de chose. J'aurais vraiment préféré mourir cette nuit là, tout serais beaucoup plus simple. Sans lui demander son avis, je m'étais approché pour l'enlacer, me bras autour de ses épaules, mes pauvres larmes coulant sur son épaule. « Je... Je voulais pas t'oublier... J'ai pas voulu tout ça. Je suis désolé. D-Damon... » Pitoyable. Il n'y avait définitivement pas de meilleur mot pour décrire ce que j'étais à ce moment là. Et il devait sérieusement me prendre pour un barge. Non. J'avais juste besoin de le prendre dans mes bras... J'en avais juste le besoin.
Revenir en haut Aller en bas
wanbyeog ∞ see, i'm in love.
avatar

Han Damon
wanbyeog ∞ see, i'm in love.

Messages postés : 22
Sur LAFS depuis le : 05/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: amnesia.   Ven 7 Déc - 0:00

Qu'est-ce qu'il faisait devant la porte de son appartement ? Pourquoi était-il là ? Avait-il retrouvé la mémoire ? Son air surpris exprimait ces questions qu'il se posait et bien d'autres. Depuis que Damon lui avait rendu visite à l'hôpital, il avait coupé tous les ponts existant, refusant même de répondre aux appels que ce dernier avait tenté de lui communiquer. À priori, cela avait tout d'une réaction égoïste. Le petit ami qui se retrouve impliqué dans un accident de voiture pour ensuite souffrir d'amnésie ; qui aurait pu être assez salaud pour baisser les bras après une seule visite ? La réponse était malheureusement bien simple : Han Damon. Il n'y avait bien que lui pour se retrouver vexé de ne pas être reconnu par celui qui était à l'époque son copain. À vrai dire, « vexé » n'est pas le terme exact. Il l'avait été, certes, pendant une fraction de seconde avant d'être profondément blessé. Qui ne le serait pas après avoir pratiquement embouti sa Lamborghini dans le stationnement de l'hôpital en voulait être au chevet de son amour le plus rapidement possible après avoir appris la nouvelle ? Ça avait été un choc horrible de croiser un regard qui ne le replaçait pas, qu'autant son visage que son nom ne lui disait rien. C'est également dans les mêmes temps que Dam avait fait la connaissance de celui qui était actuellement son copain depuis près d'un an et demi ; Joshua figurait maintenant parmi son passé. Pour le sino-américain, cette situation avait été réglée depuis belle lurette et sa mémoire avait tiré un trait définitif sur le tiroir de ce passé précis. Or, il fallait se rendre à l'évidence que le destin avait décidé de jouer un peu de ses ficelles pour le faire culpabiliser en cette nuit de décembre.

À l'instant même où une larme fit son apparition sur le visage de son ex, lui se figea. Damon n'avait jamais été très doué pour ce genre de situation, s'étant toujours contenté de simplement prendre la personne dans ses bras – si elle lui était chère – et de ne rien dire puisqu'il n'avait jamais trouvé les propos appropriés pour ce genre d'évènement. Mais comment réagir lorsqu'il était probablement responsable de cette larme ? Han ne pouvait que se sentir grandement mal à l'aise et ignorait complètement sur quel pied il était supposé danser, espérant que le dénouement arriverait par ses propres moyens. « D-Damon... Je... Je suis désolé. » Le blond se mordilla la lèvre inférieure, évitant tout contact visuel pendant quelques secondes. Voilà pourquoi Dam détestait que quelqu'un exprime une émotion de tristesse devant lui. Il demeura encore plus incapable d'articuler le moindre mot lorsque Joshua se rapprocha pour l'enlacer. Le mannequin conserva ses propres bras le long de son corps, hésitant à les bouger pour tenter de le réconforter. « Je... Je voulais pas t'oublier... J'ai pas voulu tout ça. Je suis désolé. D-Damon... » Dans tous les cas, Rhee se souvenait bel et bien de lui puisqu'il en était à la deuxième fois qu'il l'appelait par son prénom et qu'il venait en plus de préciser qu'il n'avait pas désiré l'effacer de sa mémoire. Ça, c'était évident. Ils avaient eu de beaux moments ensemble, mais les choses avaient drastiquement changé peu après l'accident qui avait tout chamboulé.

Sa pauvre conscience était actuellement divisée en deux. Une partie lui dictait de le serrer contre lui, d'en prendre soin et de le consoler. Après tout, malgré qu'il était en couple avec un autre, ça ne voulait pas forcément dire qu'il ne l'aimait plus. Damon continuerait toujours de l'aimer, d'une certaine manière, or il y avait dorénavant une personne avec davantage d'importance dans sa vie. Et d'un autre côté, il y avait cette part un peu plus vil qui lui sommait de le repousser et lui claquer la porte au nez. La page avait supposément été tournée, autant continuer sur ce chemin... Malgré les apparences, Dam n'était pas du genre à foutre Josh dehors dans un état pareil, même si c'était mal de le garder avec lui. De l'autoriser à être contre lui. Essayant de trouver un compromis entre le bien et le mal qui luttait dans son esprit, le sino-américain bougea enfin pour poser ses mains contre les épaules de son ex afin de le repousser légèrement. « Ce qui est fait est fait. » Voilà pourquoi il n'ouvrait jamais la bouche pour réconforter : il avait les phrases les plus nulles pour apaiser. « Ne pleure pas, aller... » Toujours aussi nul, mais c'était mieux que la première. Se détachant un peu plus, Damon referma la porte pour couper l'accès de vue à quiconque aurait envie de foutre son nez dans ce qui ne le regardait pas. Sa vie privée était, comme le dit si bien l'expression, privée.

Son regard réussit à croiser celui de son cadet pour remarquer ses joues humides. Damon n'aurait pas dû, mais il tendit la main pour essuyer la droite à l'aide de son pouce tout en le regardant. Un geste d'affection qu'il aurait dû conserver pour lui, mais ça avait été plus fort que sa volonté. Tant pis. Il se maudissait de ne pas l'avoir déjà foutu dehors puisque tout cela ne faisait que retourner le couteau dans une plaie qui avait cicatrisé depuis des mois. « Tu te souviens maintenant.. ? » Peu importe la situation, sa curiosité trouvait toujours une façon de pointer son nez. Puis, d'une manière, ce n'était pas si déplacé comme interrogation puisque c'était tout à fait légitime de vouloir savoir s'il se souvenait de tout, en passant de son prénom à leur relation.


Revenir en haut Aller en bas
admin ∞ sweet & fabulous.
avatar

Rhee Joshua
admin ∞ sweet & fabulous.

Messages postés : 30
Sur LAFS depuis le : 05/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: amnesia.   Dim 9 Déc - 17:19

Un long frisson avait alors parcouru mon échine. Ce premier contact avait été assez direct, et je n'avais pas particulièrement les moyens de tout contrôler. C'est comme ça que le géant beaucoup trop brute pouvait devenir aussi mou qu'un chamallow. Je soupirais alors longuement, reprenant alors mes esprits. Ses bras me réconfortaient, même si je pouvais clairement sentir qu'il ne le faisait pas par pur plaisir, mais je n'étais quand même pas idiot au point de croire qu'il allait m’accueillir à bras ouvert après plus d'un an d'oubli total... Je me redressais alors un peu, le détaillant un peu, et tout en posant une main contre mon front pour ainsi tenter de limiter les flash-backs incessants, il posait sa main contre ma joue pour essuyer les larmes qui coulait le long de mes joues. « P-Partiellement. » Son geste m'avait tout particulièrement troublé, je ne savais pas comment y faire face et comment y réagir. Mes pensées étaient complètement broyées par des tonnes d'images positives, prouvant à quel point j'avais alors réellement raté l'amour de ma vie... Et dès lors, une culpabilité intense venait tout briser, tout ce qui pouvait être beau devenait très horrible : pourquoi ? C'était de ma faute, définitivement, non ? J'étais puni pour je ne sais quelle raison, et je me disais juste que je le méritais. Et pourtant. Quelque chose vint alors me pincer le coeur.

Il était beau. Oh, oui. Terriblement beau, et les sensations qu'il m'avait procurées étaient tout aussi plaisantes qu'intenses. Je reniflais un peu, tentant de calmer mes sanglots et d'arrêter de faire mon pauvre mec débile qui chiale pour pas grand chose au lieu d'agir. Oui, mais qu'est-ce que je devais faire au juste. J'en savais fichtrement rien, et pour tout vous dire, ça aussi ça me faisait culpabiliser comme jamais. Je n'étais alors qu'un incapable, incapable d'agir pour avancer dans une vie que j'avais alors moi-même détruite. Dans un élan, un peu comme un geste de secours, j'attrapais sa main, la serrant au creux des miennes. « Pardonnes-moi, Damon. » Je poursuivais rapidement, une dernière larme tombant au sol. « Même si je ne l'ai jamais désiré, c'est de ma faute. Je suis désolé. » Mon esprit ne faisait qu'un détour, et tout semblait avoir de la facilité, mais croyez-moi, ce n'était vraiment pas simple pour moi de lui balancer tout ça dans la tronche, comme ça. Naturellement, je m'étais approché de lui pour poser un délicat baiser sur sa joue. « R-Reviens avec moi... Je t'en prie... » lâchais-je d'un trait, sans y prendre de gants. Je n'avais pas particulièrement conscience de l'impacte de mes mots sur le second, planté en face de moi...

D'où est-ce que je sortais ça au juste ? Ce n'était pas prévu, mais je laissais agir mon corps au gré de mes envies, les paroles que diffusait mes lèvres me semblaient irréelles. Si bien que je finissais pas ne pas savoir si je les avaient réellement prononcées ou non. Mon second, lui, je ne souhaitais même pas savoir sa réaction. J'avais alors baissé les yeux, gardant sa main dans l'une des miennes, les fixant longuement comme si c'était la dernière fois que j'allais ressentir cette sensation de chaleur au creux de la mienne. Je tremblais un peu, et mon coeur semblait se serrer tout comme mon estomac se nouer. « Je- ... » commençais-je à prononcer avant d'être subitement interrompu par des bruits... Étranges. Mon regard se figeait alors dans le sien, clignant des yeux. La musique de Noël s'était arrêté et un silence plat régnait dans l'appartement du plus vieux... Mais alors chez les voisins, une partie de jambe en l'air torride venait de se déclencher. Mon coeur battait la chamade, et autant vous dire que j'étais carrément mal à l'aise. Non pas de gêne, mais plutôt parce que cela venait de ruiner tout ma crédibilité auprès de celui à qui je venais de faire une sorte de déclaration foirée... Bordel, c'est vraiment nul comme vie.


I CAN BE YOUR CHINA DOLL
IF YOU WANT TO SEE ME FALL.
Ooh la vie d'un pirate à bord d'une frégate, c'est la plus belle des vies. On s'dilate la rate quand on est pirate. Oui, on rit dans la piraterie ! Ooh, on rit dans la piraterie ! Ooh, la vie d'un pirate, c'est une vie d'acrobate qui tombe toujours à l'eau. Dans les omoplates, un bon coup de couteau ! On ne fait pas de vieux os sur les eaux. Ooh, sur l'eau, on ne fait pas de vieux os. La Vie d'un Pirate, Peter Pan
Revenir en haut Aller en bas
wanbyeog ∞ see, i'm in love.
avatar

Han Damon
wanbyeog ∞ see, i'm in love.

Messages postés : 22
Sur LAFS depuis le : 05/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: amnesia.   Lun 10 Déc - 0:17

Difficile de nier qu'ils avaient passé de beaux moments ensemble. Damon l'avait aimé, c'était un fait incontestable et purement logique puisqu'il s'était volontairement casé avec lui. Il l'avait adoré pour autant que cela avait duré, mais l'accident et l'arrivée soudaine de Jaewon dans sa vie avaient tout basculé pour le pousser à graduellement l'oublier. Or, maintenant que Joshua était de nouveau debout devant lui, il était ardu de ne pas penser au passé commun qu'ils avaient connu. Et dire que leur rupture plus que forcée venait majoritairement de sa lâcheté. Sa grande bêtise personnelle. Leur rupture, il la devait à son incapacité à gérer avec une amnésie, à témoigner une certaine volonté à avoir voulu essayer de lui faire retrouver cette partie de souvenirs qui le concernait. Han le savait plus que bien qu'en tant que petit ami de l'époque, il aurait dû demeurer aux côtés de Rhee, mais il avait opté pour la facilité. D'un côté, il regrettait, mais d'un autre... Le blond ne pouvait qu'être satisfait d'avoir rencontré son copain actuel, aussi égocentrique cela puisse-t-il paraître.

« Pardonne-moi, Damon. » Son regard suivit sa main prisonnière entre celles de son ex. Le pardonner ? Au fond, ce n'était pas comme s'il avait réellement désiré cette situation, chose qu'il exprima par la suite. Damon ferma les yeux quelques brèves secondes tout en hochant négativement la tête pour nier la prise de responsabilité qu’exécutait Joshua. « Ce n'est pas ta faute. » À la suite des événements, Damon écarquilla quelque peu les yeux, surpris d'une telle demande. Même si sa réponse était clairement affichée dans son esprit, une once de culpabilité le rongeait à devoir le lui dire en pleine face. Rhee demeurait tout de même son ex, voire même le premier homme qu'il avait réellement aimé d'un amour sincère et qui avait même cru ne jamais trouver mieux. Néanmoins, la réalité actuelle était tout autre et sa vie était déjà partagée avec une autre personne qu'il se voyait bien mal trahir. Pas du tout, même. Puis, alors que le cadet recommençait à formuler un début de phrase, ils furent interrompus par les voisins qui avaient visiblement mal choisi leur moment pour copuler. Le pire était que l'appartement était bien isolé, en plus. Ça ne devait pas être de tout repos à côté, mais là n'était pas le point. Son regard fixé à celui de Joshua, Damon libéra doucement sa main afin de ne pas le brusquer avant de se racler la gorge. « Tu devrais partir... » Ses yeux tentèrent de fuir ce visage qui parvenait encore à le déboussoler pour ne pas se trahir lui-même dans sa décision claire et nette. « On ne peut pas revenir ensemble, je suis désolé. » C'était désormais à son tour de s'excuser et il espérait que Joshua ne chercherait pas à en savoir plus sur la situation, qu'il comprendrait que la vie du sino-américain avait poursuivi son chemin pendant que lui baignait dans l'oubli.

Ses pupilles retrouvèrent bien vite celles du plus jeune pour lui afficher un air tristement désolé. La situation n'avait rien de facile et Damon en venait à croire que Joshua n'aurait jamais dû recroiser sa route. C'était si difficile de repousser une personne qu'il avait autrefois tant aimée. « Tu n'aurais pas dû venir me voir... » Pour appuyer ses paroles, Dam le repoussa doucement pour instaurer une certaine distance entre eux, prenant tout de même soin de ne pas paraître trop brusque. « Va-t-en... S'il te plaît. » Il pinça les lèvres, navré d'avoir à lui octroyer une telle réponse alors que le visage du brun était humide de larmes et que sa propre conscience tentait de le forcer à le prendre dans ses bras pour le réconforter, mais il ne pouvait pas. Il ne devait pas. Il n'aimerait pas que Jaewon fasse la même chose derrière son dos et comme le dit le dicton : ne fait pas aux autres ce que tu voudrais pas que l'on te fasse.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: amnesia.   

Revenir en haut Aller en bas
 

amnesia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✝ LOVE AT FIRST SIGHT :: ⸗ section résidences & journaux. :: living out there ⸗ vos résidences. :: centre. :: han damon & bang jae won.-