AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VENEZ PAPOTER SUR LA CHATBOX. | NOUVEAU DESIGN AVEC CHANYEOL & BAEKHYUN.

Partagez | 
 

 Nourris-moi, je suis un chat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Nourris-moi, je suis un chat.   Lun 10 Déc - 4:41

C’était un vendredi merdique, comme tous les vendredis que j’avais connus auparavant. Je n’avais pas envie d’être en cours, mais j’y étais quand même parce que j’étais une bonne élève responsable. Je tentais de prendre des notes du mieux que je pouvais. Je savais bien que mon cours de Psychologie sociale était important et que je devais comprendre ce que le prof était en train de dire, mais la concentration n’y était pas. Je n’avais rien de prévu pour le week end et j’avais envie de trouver de quoi occuper ma fin de semaine plutôt que de noter ce qui était inscrit au tableau. Mes notes étaient entremêlées de dessins de petits pandas qui roulaient à travers mes feuilles. Mes talents en dessin étaient assez limités, mais je trouvais ça mignon et je me faisais rire toute seule avec mes dessins.

Le cours eut heureusement une fin. À 17h, le prof nous laissa partir et je quittai la classe sans plus tarder. Un trajet de bus plus tard et je rentrais chez moi, dans l’appartement que je partageais avec ma meilleure amie. Fidèle à mes habitudes, je rentrai en hurlant.

    - SALUT MA POULICHE!!

C’était une habitude que j’avais prise pour annoncer mon arrivée en cas où ma meilleure amie serait en pleine partie de jambes en l’air à quelque part dans l’appartement. De cette façon, elle savait que j’étais rentrée et elle avait le temps de se cacher pour éviter à mes pauvres yeux ne voient des choses que je n’avais pas envie de voir. C’était arrivé une fois et je n’avais plus envie que ça se reproduise. Je n’avais pas vu mon amie en plein action, mais j’avais vu les fesses de celui qui était en train de la prendre contre le mur et ça m’avait suffit. Ce n’était pas une situation que j’avais envie de revivre.

Je n’obtins pas de réponse à mon hurlement et je me mis à parcourir l’appartement à la recherche de ma coloc. Gollum fut le seul à m’accueillir en courant entre mes jambes. Sun Ji n’était pas au salon, ni dans la cuisine. La porte de sa chambre était ouverte et je vis qu’elle n’y était pas non plus. Où était ma colocataire? Je m’empressai de lui envoyer un sympathique message.

«T’es où?! Ramène ton cul à l’appart, je crève de faim!»

Elle était toujours là d’habitude quand j’arrivais le vendredi. Je retournai au salon et j’allumai la télé, pensant que ça allait m’occuper en attendant Sun Ji. C’était elle l’étudiante en cuisine et moi je ne savais pas cuisiner. Elle s’occupait toujours de nos repas, surtout le vendredi. C’était notre soir réservé pour manger ensemble et se parler de notre semaine.

Il n’y avait rien à la télé. C’était nul. Je fermai le téléviseur et jetai la télécommande sur le divan en boudant. Je n’avais rien à faire et j’avais faim. Donc tout ce que j’avais à faire c’était de penser à quel point j’avais faim. Je me levai et allai dans la cuisine où je tentai de mettre quelque chose sous la dent qui allait me contenter jusqu’à ce que Sun Ji revienne et me fasse un vrai repas. Sauf que nous étions dues pour aller faire des courses et les armoires étaient vides. Je traînai des pieds jusqu’au salon en gémissant et je m’étendis sur le plancher au beau milieu de la pièce. Le visage contre le sol, je marmonnai que j’avais faim, mais personne n’était là pour m’entendre. Personne sauf mon chien qui vint tourner autour de moi en se demandant probablement ce que je fichais sur le plancher. Quand je me retournai sur le dos, Gollum grimpa sur mon ventre.

    - J’ai faim Gollum, va me faire à manger!

Mais mon chien n’était pas assez bien dressé pour ça. Je n’avais pas un chien surdoué qui me faisait à manger.

    - T’es nul, tu sers à rien.

Mon beagle se contenta de se rouler en boule sur moi parce qu’il se fichait complètement de mon opinion. Le pauvre chien persécuté se fit repousser parce que j’avais envie de me coucher à nouveau sur le ventre et il m’en empêchait. Mon ventre gargouillait et moi je me parlais à voix haute en me disant à quel point j’allais mourir de faim et que j’étais en train de m’auto-digérer. C’est là que j’entendis le plus beau bruit qu’il m’eut été d’entendre aujourd’hui : la porte de l’appartement qui s’ouvrait.

    - C’est qui?!

Ça pouvait sembler être une question stupide puisque je n’habitais qu’avec une seule personne et c’était Sun Ji, mais son frère avait l’habitude d’entrer dans l’appartement sans cogner.

    - Dae Hyun si c’est toi, t’as intérêt à avoir amené de la bouffe sinon je te fous dehors!

J’avais toujours le visage contre terre et les bruits de pas se rapprochaient. Quand ils s’arrêtèrent près de moi, je relevai la tête et découvris ma coloc qui me regardait. Un sourire illumina mon visage. J’allais manger!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nourris-moi, je suis un chat.   Lun 10 Déc - 22:35

J’avais eu une journée plus que productive et j’étais satisfaite de moi. Le matin j’avais réussi à me doucher, me préparer, manger un bon premier repas et me rendre à l’école en un temps record de 1h30. Lors de mes journées lâches, c’est à dire, la plupart du temps, je me levais 45 minutes avant mon cours et je mangeais en route.

Une fois à l’école, tout c’était super bien passé. La journée avait un déroulement plus que sensationnel. J’en fus plus qu’heureuse quand mon dernier cours fut écourté de 2 heures. J’adorais les professeurs qui avaient des obligations sur les heures des cours. Je pus donc rentrer chez moi rapidement. Je pensai à faire bien de la nourriture pour ce repas du vendredi soir, mais je réalisai que nos armoires étaient vides. Il ne restait pas grand chose de possible à manger dans l’appartement que Jin Hee et moi partagions. Puisque j’avais du temps, je pourrais sans doute aller faire les courses, revenir et débuter le souper avant le retour de Jin Hee. Je m’empressai donc de partir pour pouvoir revenir à temps. En route, je réalisai qu’à cette heure, le marché serait encore ouvert et je pourrais avoir des produits bien plus frais. J’y allai donc, mais cela me retarda car je devais quand même aller à l’épicerie pour chercher la viande et quelques trucs complémentaires à mon menu. Ensuite, je me remis en route vers l’appartement, les mains pleines de sacs de toutes les sortes. J‘avais dépenser beaucoup, mais ce soir nous allions manger des mets succulents. Les vendredis soirs étaient une tradition chez nous Je faisais à manger et on soupait réellement toutes deux assises à table, puis après on passait la soirée ensemble. Les activités différaient souvent, mais ça revenait souvent au même. Films, boire en jouant à des jeux. Conneries chez mon frère. Parfois on sortait en boîte aussi. Cela dépendait de comment on en décidait. Ce soir, on allait voir selon ce qu’on avait envie et en discuter pendant le repas sans doute. Quand j’entrai dans l’appartement, j’entendis une voix. Je refermai la porte.

- C’est qui?

Ma colocataire avait vraiment de drôles de questions parfois.

- Dae Hyun si c’est toi, t’as intérêt à avoir amené de la bouffe sinon je te fous dehors!

Je m’approchai de la portée de la voix. Ça devait sans doute être dans le salon. Je m’y rendis. À a vue de ma colocataire, je ne pus me retenir de rire. Elle était en presqu’étoile couchée sur le plancher. Gollum vint me saluer, mais je m’adressai à ma meilleure amie.

- Et moi, si j’ai pas de nourriture, tu me jettes dehors?

Je regardai mon amie en souriant. Il était évident que j’avais de la nourriture avec tous les sacs que je portais.

- Tu viens me donner un coup de main au moins?

Je montrai les sacs et Jin Hee se leva pour venir en saisir un ou deux. Puis on alla déposer le tout à la cuisine.

- J’ai pensé nous cuisiner du bulgogi pour ce soir. Qu’en dis-tu?

Ses yeux salivaient pour le reste. Cela répondait donc assez à ma question.

- On garde donc tout ce qu’il faut pour le repas, le reste on le range. HA! Et tu trouveras sans doute ma sur…

Au même moment Jin Hee se mit à crier.

- …ma surprise. Du gâteau.

J’avais décidé de nous acheter un bon dessert pour ce soir et j’avais une envie de chocolat immense. Alors je nous avais gâté et je savais que ça ferait le bonheur de Jin Hee. J'avoue que j'aurais pu le faire aussi, mais malgré ma productivité, nous étions vendredi soir et j'avais droit à une pause moi aussi.

- Jin! Laisse le gâteau tu veux et aide-moi. Si tu veux manger, faut que tu t’y mettes un peu.

Elle était toujours partante, mais ce soir, c’était électrisant dans l’air et je sentais que la soirée allait être pleine de rebondissements.

On se mit donc à ranger et à sortir les aliments pour le repas. Heureusement, du bulgogi c'était pas extrêmement long à faire et on pourrait manger rapidement. Pendant que la viande cuisait, Jin Hee me répéta qu'elle était affamée. Je lui fis une grimace en réponse.

- Mets la table, ça t'occupera, lui lançai-je alors que je remuais encore les aliments.

J'annonçai rapidement que c'était prêt et Jin Hee s'empressa d'arriver avec son assiette. On se servit et s'assied finalement à table. L'odeur m'avait aussi ouvert l'appétit et je sentais que ça allait être délectable comme repas. Je me servis un peu de riz et me levai pour aller me chercher à boire. Quand je revins m'asseoir, je faillis m'étouffer avec mon verre d'eau à la vue de Jin Hee avec ses baguettes sur la tête.

- T'es si conne espèce de folle! J'ai failli mourir!

On rit ainsi pendant un bon...5 minutes. Il fallait dire que nos fous rires étaient toujours un peu trop exagéré entre elle et moi. Après ce long moment à ne rien faire, je souris à Jin Hee. On allait en venir réellement à pourquoi on faisait ces soupers.

- Alors, ta semaine chère coloc?

Et je pris une autre bonne portion de mon trop bon repas.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nourris-moi, je suis un chat.   Ven 14 Déc - 5:33

Toujours étendue sur le plancher comme la grosse larve que j’étais, j’attendis que les pas venant de l’entrée se rapprochent du salon. Je levai la tête pour voir la personne qui arrivait. Ma coloc était là, devant moi, debout sur ses pieds, et elle transportait plein de sacs.

    - Et moi, si j’ai pas de nourriture, tu me jettes dehors?

Je secouai vivement la tête de gauche à droite. De toute façon, c’était assez évident qu’elle venait d’aller faire des courses. Ce qui signifiait qu’elle avait plein de trucs à manger et que mon estomac allait être satisfait!

    - Tu viens me donner un coup de main au moins?

Je me levai tout de suite pour prendre quelques sacs de ses mains et les emmener dans la cuisine. Quand Sun Ji m’annonça qu’elle pensait cuisiner du bulgogi, mes yeux exprimèrent assez clairement ce que je pensais de cette idée. En fait, j’avais tellement faim que, peu importe ce qu’elle aurait proposé, j’aurais salivé. J’entrepris donc de défaire les sacs que nous avions déposé sur le comptoir.

    - On garde donc tout ce qu’il faut pour le repas, le reste on le range. HA! Et tu trouveras sans doute ma sur…

DU GÂTEAU!!! Miam miam miam miam. C’est tout ce qui me traversait l’esprit. Du chocolat dans ma bouche. Est-ce qu’on pouvait laisser tomber le repas principal et manger juste du gâteau?! Non, c’était un peu abusé. Ce qui était certain, c’était que ce dessert des Dieux allait être mon petit-déjeuner demain matin. J’étais obnubilée par le gâteau. On se regardait dans le blanc des yeux lui et moi. Je le dévorais du regard. Je le voulais. C’était une relation fusionnelle que nous avions. J’étais persuadée d’avoir trouver l’âme-sœur… Une âme-sœur qui allait finir dans mon estomac. Nous n’allions faire qu’un.

    - Jin! Laisse le gâteau tu veux et aide-moi. Si tu veux manger, faut que tu t’y mettes un peu.

Ma coloc me ramena sur terre avec ces quelques paroles. Je retrouvai mon énergie et me mis à ranger rapidement tout ce qu’elle avait acheté. Je sortis ce que ma meilleure amie avait besoin pour cuisiner notre repas, mais je ne pouvais pas faire plus que ça. Le sort de mon estomac était maintenant entre les mains d’Im Sun Ji.

    - Je meurs de faiiiiim.

Incapable de tenir en place, je tournai autour de la table en tenant mon ventre à deux mains. Sun Ji n’avait pas de pouvoirs magiques qui faisaient cuire la viande rapidement alors je devais attendre. Mon amie eut alors la merveilleuse idée de me demander de mettre la table car ça allait m’occuper. Ouais durant deux secondes! Quand ce fut fait, Sun Ji m’annonça enfin que le repas était servi. Dans un temps record, je fus à côté d’elle, mon assiette vide dans les mains, prête à être servie.

Une fois mon assiette pleine, je me suis assise à table. Ma meilleure amie se servait du riz et elle se leva ensuite. Elle faisait quoi là?! Je ne pouvais pas commencer sans elle, c’était impoli. Mais j’avais faim!! Je devais m’empêcher de manger. C’est pourquoi mes baguettes devinrent des antennes au-dessus de ma tête. J’étais un extraterrestre et je ne pouvais pas manger. Voilà, c’était ma solution.

Quand Sun Ji se retourna, elle faillit s’étouffer avec son eau et éclata de rire en me traitant de conne et de folle à la fois. C’était vrai que j’agissais de façon vraiment étrange. Il s’en suivit un fou rire d’un bon 5 minutes durant lequel je me trouvais vraiment stupide. Au moins je faisais rire mon amie! Quand nous avons retrouvé notre calme, on commença enfin à manger. J’avais mal au ventre parce que j’avais faim, mais aussi parce que j’avais trop ris.

    - Alors, ta semaine chère coloc?

Je terminai de mâcher la bouchée de viande que j’avais dans la bouche avant de répondre, mais je fis la moue pour démontrer par une expression faciale que ma semaine avait été vraiment nulle.

    - C’est toujours la même chose. J’ai des cours, c’est nul, je rentre, j’étudie, je mange et je dors. Cette semaine j’ai eu un examen sur les perspectives existentielles et humanistes. Matière oh combien passionnante… Sérieusement, les moments forts de ma semaine, c’est quand je suis allée promener Gollum. C’étaient mes sorties de la semaine. Tu vois le genre?

C’était un peu pathétique comme derniers jours, je l’avouais. Par contre, je n’étais pas encore au bord du gouffre. J’avais eu des contacts masculins cette semaine! J’avais flirté dans un couloir avec un mec chaud qui a son casier à côté du mien. Nous nous étions même parlé deux fois. Un autre mec chaud dans ma classe m’avait aussi emprunté un crayon. Tant que j’avais des contacts avec des gens du sexe masculin, je survivais. Ça me rassurait quant à mon apparence physique qui ne devait pas être horrible si on m’adressait la parole dans un corridor ou dans une classe sans que je sois celle qui fasse les premiers pas. Le mec chaud de ma classe m’avait demandé un crayon à moi au lieu de le demander à la moche d’à côté. C’était clairement parce que moi, j’étais plus jolie, non?! Ou parce que j’avais 14 crayons sur mon bureau… Mais non, je préférais la première hypothèse.

    - Je dois trouver de nouvelles façons de rencontrer des mecs. Aller promener Gollum ne fonctionne plus. Il y a que des laids et des vieux qui ont des chiens dans notre quartier. J’ai aucune chance de me trouver un mari.

J’avais ratissé le quartier en quête d’un mari potentiel, mais je n’avais trouvé personne pour combler ce poste vacant. J’étais sur le bord de déménager! Mon rêve de tomber sur un gars parfait dans l’immeuble qui allait m’aider à monter mon épicerie ne s’était pas réalisé. Peut-être qu’aller essayer ailleurs serait la solution…

    - Et toi? C’était bien ta semaine?

J’étais prête à parier que oui. La vie de Sun Ji était toujours plus passionnante que la mienne. Pendant que moi je regardais des épisodes de How I Met Your Mother en pyjama sur le divan du salon durant la semaine, ma colocataire sortait je-ne-sais-où et rentrait aux petites heures du matin, rarement seule. Elle avait toujours des histoires croustillantes à raconter!!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nourris-moi, je suis un chat.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nourris-moi, je suis un chat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✝ LOVE AT FIRST SIGHT :: ⸗ section résidences & journaux. :: living out there ⸗ vos résidences. :: nord. :: nam jin hee & im sun ji.-